Combien d'embryons faut il transferer en FIV ?

Transfert d'embryons

Accueil

Etudes

Grand Public

Plan du Site

Bilans

1995

1996

1997

1998

1999

95-99 *

2000

Nous présentons là une étude préliminaire sur l'année 2000. Elle sera complétée et remplacée par une étude plus précise qui sera présentée au Congrés de la FFER 2002. Néanmoins elle donne un bon début de réponse à un question cruciale de la FIV (et de l' ICSI) : Combien faut il transférer d'embryons selon le cas.

Matériel

Pour cette étude 58614 transfert de FIV ont été retenu dans la periode 1996-1999.

L'étude a pris en compte

  • le nombre d'embryons transféres
  • le jour du transfert
  • le taux de grossesse (et non pas le taux d'accouchement)
  • la présence d'embryons surnuméraires et leur devenir

Résultats

  • Tous les résultats sont rapportés dans le tableau ci dessous :
  • Il apparait que globalement, le taux de grossesse augmente énormément entre 1 et 2 embryons mais augmente peu entre 2 et 3.
  • Cependant, si il n'y avait pas d'embryon supplémentaire, les résultats sont toujours inférieurs au groupe global , mais par contre la différence entre 2 et 3 est plus nette.
  • A contrario, quand il y avait des embryons supplémentaires, les résultats sont toujours meilleurs et la différence entre 2 et 3 embryons s'estompent, qu'il y ait eu ou non congélation des embryons surnuméraires.
  • Quand il y avait des embryons surnuméraires qui ont été congelés, les résultats sont sensiblement meilleurs et là encore la différence entre 2 et 3 embryons est très faible.
  • Par ailleurs cette étude préliminaire met en exergue la place des transferts tardifs qui s'avèrent peu rentables si il y a peu d'embryons mais qui par contre sont très interessants quand un grand nombre sont obtenus car ils permettent de mieux sélectionner les embryons et d'en transférer moins. Ainsi le résultat du transfert sélectif d'un seul blastocyste est de 32,5 % contre 22,4 % pour les transfert à J2. Pour le transfert de deux embryons ce taux de grossesse est de 42,5 % avec deux blastocystes contre 37,1 % avec deux embryons à J2.

Commentaires et Conclusion (cf aprés le tableau)

Tableau : Nombre de cas, nombre de grossesse et pourcentage en fonction du nombre d'embryons transférés, du jour du transfert pour le groupe total, pour le groupe sans embryon surnuméraire, avec embryon surnumérraire avec ou sans congélation.
-
transfert à 1 emb.
transfert à 2 emb.
transfert à 3 emb.
transfert à 4 emb.
-
nb Gr/nb Tr
% de Gr.
nb Gr/nb Tr
% de Gr.
nb Gr/nb Tr
% de Gr.
nb Gr/nb Tr
% de Gr.
Total

------ grossesse à J2

920/8480
10,8%
5523/19955
27,7%
6766/22058
30,7%
1428/5283
27,0%

------ grossesse à J5

123/605
20,3%
602/1725
34,9%
133/442
30,1%
17/66
25,8%

------ grossesse J 2-5

1043/9085
11,5%
6125/21680
28,3%
6899/22500
30,7%
1445/
27,0%

sans embryon supplémentaire

------ grossesse à J2

749/1328
10,2%
1504/7785
19,3%
1386/5740
24,1%
450/1834
24,5%

------ grossesse à J5

6/67
9,0%
23/112
20,5%
4/33
12,1%
0/6
0,0%

------ grossesse J 2-5

755/7395
10,2%
1527/7897
19,3%
1390/5773
24,1%
450/1840
24,5%

avec embryon supplémentaire (avec ou sans congélation)

------ grossesse à J2

171/1152
14,8%
4019/12170
33,0%
5380/16318
33,0%
978/3449
28,4%

------ grossesse à J5

117/538
21,7%
579/1613
35,9%
129/409
31,5%
17/60
28,3%

------ grossesse J 2-5

288/1690
17,1 %
4598/13783
33,6 %
5509/16727
32,9 %
995/3509
28,4 %

avec embryon supplémentaire (SANS congélation)

------ grossesse à J2

117/913
12,8%
1579/5594
28,2%
2940/9591
30,7%
677/2490
27,2%

------ grossesse à J5

64/378
17,1%
259/858
30,2%
70/280
25,0%
12/50
24,0%

------ grossesse J 2-5

181/1288
14,1%
1838/6452
28,5%
3010/9871
30,5%
689/2540
27,1%
avec embryon supplémentaire (AVEC congélation)

------ grossesse à J2

54/239
22,6%
2440/6576
37,1%
2440/6227
39,2%
301/959
31,4%

------ grossesse à J5

53/163
32,5%
320/755
42,4%
59/129
45,7%
5/10
50,0%

------ grossesse J 2-5

107/402
26,6%
2760/7331
37,6%
2499/6356
39,3%
306/969
31,6%

Commentaires et Conclusion :

Cette étude n'a pas la prétention de donner une recette définitive. Nous rappelons que cette étude n'est que préliminaire.Elle ne prend pas en compte des éléments déterminants :
  • l'age des patientes
  • le rang de la tentative
  • l'issue des grossesses
  • le taux de grossesse multiples
  • le nombre d'embryons obtenus
  • les grossesses obtenus avec les embryons congelés

Cependant elle montre deux éléments fondamentaux

  • Plus on obtient d'embryons et moins on doit en transférer
  • L'interêt majeur des transferts tardifs en cas de grandes cohortes embryonnaires
  • l'efficacité du transfert électif d'un seul blastocyste.

En toute bonne logique, il ne parait logique de transférer 3 embryons que quand seulement 3 sont obtenus ou éventuellement quand le nombre d'embryon surnuméraire est faible et leur qualité suffisament mauvaise pour éliminer toute possibilité de congélation . Mais dans tous les autres cas le bénéfice du transfert de 3 embryons par rapport au transfert de 2 est marginal.