ETUDE 30 : Facteurs de Succès du Transfert d'Embryons congelés

Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 1 = Résultats en fonction de l'age de la patiente et de données du cycle de ponction -( analyse univariée )

Caractéristiques

Cycles (%)
Gross. (%)
Odds ratio
IC à 95 %

Age des femmes au

15 -29

26,8
16,7
1

moment de la ponction

30 -34

40,9
14,0
0,82
0,54 -1,24

35-39

26,5
13,8
0,80
0,51 -1,24

40

5,8
7,9
0,43
0,16-1,13

Grossesse au cycle initial

Non

82,4
12,2
1

Oui

17,6
21,5
1,97
1,37-2,83

Protocole initial de stimulation

Court

11,6
15,4
1

avec analogues

Long

88,4
14,2
0,87
0,49 -1,43

Commentaires du tableau n° 1 : Comme lors de transfert d'embryons frais, l'âge a un impact majeur sur le résultat.Il faut aussi noter le pourcentage nettement inférieur de femmes de 40 ans et plus par rapport aux cycles de ponction (5,8 % vs-10,9%, p<0,01). De même, le transfert d'embryons congelés obtenus lors d'un cycle avec grossesse donne presque deux fois plus de chance de grossesse. Par opposition, ceux obtenus en protocole court n'ont pas un pronostic différent de ceux obtenus en protocole long.


Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 2 = Résultats en fonction du type d'infertilité-( analyse univariée )

Caractéristiques

Cycles (%)
Gros. (%)
Odds ratio
IC 95 %

Anomalie Tubaire

Non

57,4
12,9
1

Oui

42,6
16,2
1,31
0,94-1,84

Facteur Masculin

Non

59,5
14,4
1

Oui

40,5
14,2
0,98
0,70 -1,39

Infécondité Idiopathique

Non

86,5
14,1
1

Oui

13,5
15,5
1,12
0,69-1,86

Sperme de donneur

Non

96,2
13,8
1

Oui

3,8
26,2
2,21
1,11-4,42

Commentaires du tableau n° 2 : Le taux de grossesses est plus élevé en cas d'infécondité tubaire ou lorsqu "il est nécessaire de recourir à un sperme de donneur.

Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 3 : Résultats en fonction de la durée de congélation -( analyse univariée )

Durée de congélation

Cycles (%)
Gros. (%)
Odds ratio
IC 95 %

-------- < 1 AN

81,3
12,0
1

-------- 1 - 2 ANS

8,9
17,8
1,51
0,88-2,59

-------- 2 - 5 ANS

5,4
20,6
1,80
0,96 -3,41

-------- 5 ANS

4,5
21,1
1,85
0,83-4,12

Commentaires du tableau n° 3 : Le taux de grossesses augmente avec la durée de la congélation. Cependant, il existe une forte relation entre celle-ci et l'issue du cycle de ponction, la survenue d'une grossesse étant souvent associée à une longue durée. La relation avec le délai disparaît totalement après prise en compte de ce facteur. Il faut aussi noter que la grande majorité des transferts (81,3 %) sont effectués dans l'année de la ponction. La principale conclusion pratique est que la durée de congélation ne semble pas altérer la qualité embryonnaire.


Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 4 : Résultats en fonction du traitement du cyle de transfert -( analyse univariée )

Type de cycle

Cycles (%)
Gros. (%)
Odds ratio
IC 95 %

-------- Spontané

19,7
14,7
1

-------- Stimulé

60,1
14,8
1,01
0,73-1,40

-------- Artificiel avec Analogues

7,8
9,8
0,63
0,35-1,16

-------- Artificiel sans Analogues

12,4
6,2
0,38
0,21-0,69

Commentaires du tableau n° 4 : Le taux de grossesses est nettement inférieur dans les cycles artificiels, surtout sans analogues du GnRH, par rapport aux cycles spontanés. En revanche, il n'y a pas de différence entre cycles spontanés et stimulés qui, ensemble, représentent 80 % des cycles.


Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 5 : Résultats en fonction de la remise en culture et de la qualité embryonnaire -( analyse univariée )

Mise en culture

Cycles (%)
Gros. (%)
Odds ratio
IC 95 %

--------Non

67,2
14,8
1

-------- Oui

32,8
10,5
0,67
0,51-0,88

Qualité embryonnaire

-------- Bonne

55,6
16,3
1

-------- Intermédiaire

36,0
11,4
0,66
0,51-0,86

-------- Mauvaise

8,4
3,1
0,16
0,07-0,37

Commentaires du tableau n° 5 : Le taux de grossesses est significativement inférieur lorsque les embryons ont été remis en culture, reflet probable d'une plus fréquente remise en culture lorsqu'ils ne sont pas de qualité parfaite lors de la décongélation. Cette remise en culture a été effectuée dans un tiers des cas. Il serait intéressant de pouvoir faire la différence entre l'attitude systématique et l'attitude adaptée à la qualité pour connaître l'impact exact de la culture.

L'influence de la qualité embryonnaire sur les résultats est très forte, les transferts avec des embryons de mauvaise qualité (aucun bon embryon et une majorité de mauvais) étant associés à de très mauvais résultats. Il faut aussi remarquer que plus de la moitié des transferts ont comporté une majorité de bons embryons (et aucun mauvais).


Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 6 : Résultats en fonction du nombre d'embryons transférés -( analyse univariée )

Nombre d'embryons transférés

Cycles (%)
Gros. (%)
Odds ratio
IC 95 %

-------- 1

15,8
10,2
1

-------- 2

39,7
12,8
1,29
0,87-1,91

-------- 3

34,7
15,0
1,55
1,05-2,29

-------- 4 ou plus

9,8
15,6
1,62
0,99-2,66

Commentaires du tableau n° 6 : Le taux de grossesses augmente avec le nombre d'embryons transférés, mais de manière moins nette que pour les cycles de ponction. Il existe aussi une stagnation des résultats à partir de 3 embryons, et la répartition des transferts n'est pas très éloignée de celle des cycles de ponction, puisque moins de 10 % des transferts concernent 4 embryons ou plus.

Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8

Tableau n° 7 : Résultats en fonction du traitement aprés transfert -( analyse univariée )

Traitement

Cycles (%)
Gros. (%)
Odds ratio
IC 95 %

-------- Progestatifs seuls

54,0
14,5
1

-------- HCG seule

4,4
18,6
1,34
0,76-2,37

-------- Progestatifs + HCG

30,7
12,4
0,83
0,62-1,12

-------- Absence

10,8
9,5
0,62
0,33-1,10

Commentaires du tableau n° 7 : Le soutien de la phase lutéale est associé à de meilleurs résultats que l'absence de soutien. Il n'y a pas de différence significative selon le type de molécule. Plus de 90 % des cycles ont un traitement.

Résumé
Matériel et méthodes
Résultats
Discussion
Conclusion
Tableau 1
Tableau 2
Tableau 3
Tableau 4
Tableau 5
Tableau 6
Tableau 7
Tableau 8


Tableau n° 8 : RESULTATS DE L'ANALYSE MULTIVARIEE

CARACTERISTIQUES

Odds ratio
IC 95 %

AGE DE LA FEMME (VS 29) :

-------- 30 à 34

0,83
0,50-1,36

-------- 35 à 39

0,75
0,43-1,32

-------40 et plus

0,48
0,17-1,34

ANOMALIE TUBAIRE (VS NON)

1,76
1,03-2,99

FACTEUR MASCULIN (VS NON)

0,99
0,58-1,66

INFECONDITE IDIOPATHIQUE (VS NON)

1,51
0,71-3,20

SPERME DE DONNEUR (VS NON)

3,46
1,35-8,84

GROSSESSE AU CYCLE DE PONCTION (VS NON)

1,93
1,08-3,44

PROTOCOLE COURT (VS LONG)

0,96
0,50-1,81

Commentaires du tableau n° 8 : Lorsque l'ensemble des facteurs sont analysés dans un modèle multivarié, on peut tirer les conclusions suivantes :

Sont des facteurs de bon pronostic l'infécondité tubaire, les FIV-D, l'existence d'une grossesse lors du cycle de ponction, un nombre d'embryons transférés supérieur à 1.

A l'opposé, sont des facteurs de mauvais pronostic l'élévation de l'âge de la patiente (même si chaque catégorie d'âge n'atteint pas la significativité), les cycles artificiels, la mise en culture des embryons avant leur transfert, une qualité embryonnaire intermédiaire (qui divise les chances par 3) ou mauvaise (qui les divise par 10).

 Les données de ces études appartiennent à l 'ensemble des membres de FIVNAT. Toute reproduction écrite ou orale de ces données doit mentionner leur origine.