Bilan provisoire 2002 :  Tableau  n° 16 :  REPARTITION DES GONADOTROPHINES EN FIV ET EN ICSI

Texte

Tableau précédent

Tableau suivant

 

En FIV

TAUX PAR ANNÉE, PAR PONCTION

P global

GONADOTROPHINES

1998

1999

2000

2001

2002

FSH recombinante

64,8

84,7

87,0

87,2

85,5

 

FSH urinaire

11,5

2,3

0,2

0,2

0,1

 

FSH recombinante+ HMG

2,9

2,2

2,3

3,5

3,7

0,001

FSH urinaire +HMG

2,6

0,2

0,0

0,0

0,0

 

HMG seule

18,2

10,5

10,6

9,1

10,7

 

TOTAL DES UNITES (m, DS)

2 572 (1236)

2 517 (1240)

2 525 (1246)

2 496 (1253)

2538 (1218)

0,001

DUREE DE STIMULATION (m, DS)

12,1 (2,4)

12,1 (2,3)

12,0 (2,2)

11,9 (2,3)

11,9 (2,1)

0,001

ESTRADIOL (pg/ml) (m, DS)

1910 (1076)

1926 (1192)

1941 (1080)

1947 (1134)

2005 (1135)

0,001

FIVNAT 2003

 

En ICSI

TAUX PAR ANNÉE, PAR PONCTION

P global

GONADOTROPHINES

1998

1999

2000

2001

2002

FSH recombinante

66,5

86,8

86,6

86,3

86,2

 

FSH urinaire

12,4

1,7

0,2

0,2

0,1

0,001

FSH recombinante+ HMG

2,8

2,0

2,1

4,0

3,7

 

FSH urinaire +HMG

2,0

0,2

0,0

0,0

0,0

 

HMG seule

16,3

9,2

11,1

9,5

10,1

 

TOTAL DES UNITES (m, DS)

2 480 (1 204)

2 461 (1 134)

2 426 (1 180)

2 411 (1 120)

2393 (1121)

0,001

DUREE DE STIMULATION (m, DS)

11,9 (2,2)

12,0 (2,2)

11,9 (2,1)

11,8 (2,1)

11,58(2,0

0,001

ESTRADIOL (pg/ml) (m, DS)

2 041 (1091)

2 049 (1212)

2 079 (1078)

2 089 (1132)

2120 (1169)

0,01

FIVNAT 2003

 

Commentaires : Le paysage de la stimulation s’est profondément modifié au cours des dernières années, avec, en 1998, un passage à la FSH recombinante qui, depuis 1999, représente entre 85 % et 90 % des cycles. Par ailleurs, le pourcentage de cycles associant HMG et FSH n’intéresse depuis 1997 qu’un tout petit nombre de cas et, au total, l’utilisation de l’HMG, seule ou associée à la FSH, représente moins de 15 % des cycles.

.