Bilan 2001 :  Tableau  n° 5 : Caractéristiques biologiques en ICSI

Texte

Tableau précédent

Tableau suivant

 

CARACTERISTIQUES

1997

1998

1999

2000

2001

P 2000-2001

Ovocytes totaux

10,0 ± 5,8

9,4 ±5,6

9,4 ±5,7

9,8 ±5,8

9,7 ±5,7

p<0,05

Ovocytes injectés

7,8 ±4,8

7,4 ±4,7

7,4 ±4,7

7,6 ±4,8

7,6 ±4,8

p<0,05

Embryons totaux

4,39 ±3,3

4,33 ±3,2

4,47 ±3,3

4,69 ±3,5

4,67 ±3,4

NS

Taux d’embr. par ovo. Injecté  (%)

57,1 ±28

59,3 ±27

61,3 ±27

62,0 ±27

61.8 ±27

p<0,01

Taux d’embr  par ovo recueilli (%) 

45,7 ±25

47,6 ±25

49,4 ±28

49,9 ±28

50.2 ±26

P<0,01

Embryons congelés par ponction 

1,02 ±2,2

0,88 ±1,9

0,85 ±2.0

1,08 ±2,1

0,94 ±2,4

p<0,01

Embr.  congelés par congélation   

3,92 ±2,6

3,53 ±2,3

3,65 ±2,5

3,51 ±2,4

3,73 ±2,5

NS

Emb. transférés par ponction

2,32 ±1,1

2,25 ±1,1

2,15 ±1,1

2,12 ±1.0

2,10 ±1.0

P<0,01

Embryons transférés par transfert

2,52 ±0,9

2,46 ±0,9

2,41 ±0,8

2,31 ±0,8

2,28 ±0,79

p<0,01

Transferts  de blastocystes (%)

0,1

0,3

1,7

2,4

4.8

NS

 

 

Commentaires : En ICSI, comme en FIV, le taux de fécondation a augmenté sur l’ensemble de la période. On peut noter que 25 % des ovocytes recueillis ne sont pas injectés. Enfin, le nombre moyen d’embryons transférés suit la même évolution qu’en FIV et les transferts de blastocystes sont très peu pratiqués.