Bilan 2001 :  Tableau  n° 15 : Analogues du GnRH: Comparaison antagonistes versus agonistes en protocole long en FIV et en ICSI

 

Texte

Tableau précédent

Tableau suivant

FIV

EN FIV

Type d’analogue

Comparaison

 

Agonistes

Antagonistes

 

Effectif

65 052

2 530

 

Age patiente

33,9 ± 4,4

34,9 ± 4,4

0,001

gONADOTROPHINES (UI)

2593 ± 1221

2485 ± 1290

0,001

Estradiol (pg/ml)

1976 ± 1097

1949 ± 1853

NS (0,28)

Durée de stimulation

12,2 ± 2,3

11,6 ± 2,4

0,001

Ovocytes collectés

9,2 ± 5,8

8,1 ± 5,9

0,001

ovocytes mis en fécONDATION

8,9 ± 5,7

8,0 ± 5,7

0,001

Taux de fécondation

53,9 ± 32,2

58,3 ± 31,4

0,001

Embryons totaux

4,8 ± 4,2

4,6 ± 3,9

NS (0,11)

Embryons transférés

2,38 ± 0,84

2,27 ± 0,79

0,001

Grossesses / ponction (%)

22,8

19,3

0,001

Grossesses / transfert (%)

27,6

24,0

0,001

n 2003.

En ICSI

Type d’analogue

Comparaison

 

Agonistes

Antagonistes

 

Effectif

54 137

2 623

 

Age patiente

32,7 ± 4,5

34,0 ± 4,6

0,001

gONADOTROPHINES (UI)

2479 ± 1135

2452 ± 1202

NS (0,26)

Estradiol (pg/ml)

2102 ± 1089

1969 ± 1968

0,001

Durée de stimulation

12,0 ± 2,1

11,6 ± 2,2

0,001

Ovocytes collectés

10,0 ± 5,7

8,9 ± 5,7

0,001

ovocytes mis en fécONDATION

7,8 ± 4,7

7,0 ± 4,6

0,001

Taux de fécondation

60,3 ± 26,8

63,5 ± 27,4

0,001

Embryons totaux

4,7 ± 3,4

4,4 ± 3,4

0,001

Embryons transférés

2,42 ± 0,82

2,31 ± 0,83

0,001

Grossesses / ponction (%)

25,6

20,0

0,001

Grossesses / transfert (%)

27,7

22,1

0,00

FIVNAT 2002

Commentaires : Tant en FIV qu’en ICSI, les patientes des 2 groupes sont manifestement différentes (âge plus élevé, nombre d’ovocytes inférieurs, etc.), ce qui oblige à considérer avec prudence la différence des taux de grossesses.  Ceci fera l’objet d’une étude spécifique en 2003